LAF
Retour à l'Accueil

 

Pour ceux qui découvrent la Poésie

 

Quand on lit un Poète on découvre son âme,
à nulle autre pareille à ne pouvoir cacher,
ce qui brille en son sein, autre feu d'une flamme
à brûler, quelque fois, mais souvent réchauffer,
susciter l'appétit pour la rose ignorée,
en réserve des sens, de l'instinct et du cœur.

Celle qui peut blesser, déranger, faire peur,
à donner le vertige à nos futures cendres,
à s'être consumées pour rien, sans rien comprendre,
au risque, un jour prochain, devoir recommencer,
comme une fleur chargée de pollen butiné,
et cueillie par la main qui ne peut pas [l'apprendre]...