LAF
Retour à l'Accueil

 

Génome !

 

Et s'il ne restait plus que quelques milliers d'hommes,
en pourtour d'un point d'eau ou dans une forêt ?

Verserions nous des pleurs, en larmes acérées,
nous les anciens couteaux, fossoyeurs de génomes ;
à ne plus bien savoir de qui... Nous fûmes nés ?

 

Peu sûr ! Pour la plupart de ces "rabots humains",
rognant, [par ci, par là] l'Harmonie primordiale
en sol, donnant la clef... A "l'esprit et la main",
d'un tout inséparable, en un tout animal,
né plus que pour nourrir l'âpreté végétale,

en cendres ou corps froid retournant... Commensal !

Haploïdes humains, gnomes sans grand savoir,
où nos pas vont conduire un corps sans gouvernail ?

Zygotes ! L'on ne voit qu'un côté du miroir,

face à l'entêtement de nos erreurs de base :
Ô Reflet fais de moi... Le plus près à ta trace !

Et je gomme et je coupe afin de me parfaire,
un Gorille... Par ci ! Un Éléphant... Par là,
une main cendrier, défenses... Quelle affaire !

 

A commerce indécent bravant morale et lois,
dans la loi du silence, excepté pour certains.

Petit nombre d'Elus, "trisomiques martiens",
possédant autre cœur comme autres chromosomes :

Avec eux, sans espoir ! Je sais où vont les hommes...

 

A se croire plus forts, plus grands et plus malins...

Et si... D'autres mégots... Finissaient... Dans nos mains !

 

(Comme actuellement sur certains marchés africains dans

des cendriers-mains...De Gorilles !